Du bon usage des deniers publics

Publié le samedi 28 mars 2015

Quelle justification pour un achat d’ordinateur ?

Le point 14 de l’ordre du jour du Conseil communal était consacré à la confirmation d’une décision prise en urgence par le Collège du 18 décembre 2014. Cette décision portait sur l’achat d’un ordinateur supplémentaire destiné à gérer le nouveau logiciel de pointage. Nous avons voté contre cette confirmation dans la mesure où le Collège n’a pas pu nous donner d’explication convaincante quant au caractère urgent de la prise de décision ni quant à sa justification technique. Nulle part, nous n’avons pu retrouver l’avis d’un service technique qui justifierait ce choix d’autant plus que les solutions informatiques actuelles de serveurs virtuels permettent de rapatrier de nouvelles applications sur des machines existantes. Même si la dépense n’est pas trop élevée (2500 euros) nous pensons qu’en ces temps de contraintes budgétaires, il est nécessaire de mettre tout en œuvre pour gérer au mieux les finances publiques.

Le plan Energ-éthique de la Commune.

Le Conseil communal a aussi eu à prendre acte du rapport annuel 2014 du projet "Commune Energ-éthique". Il s’agit d’un projet qui met en place une stratégie de réduction des consommations énergétiques sur le territoire de la commune. Si nous nous réjouissons de ce projet, nous avons déploré le fait que la Commune n’applique pas les amendes prévues par le CWATUPE (code wallon de l’urbanisme) quand les documents liés aux caractéristiques énergétiques des bâtiments ne lui sont pas transmis. De même, nous avons proposé que ce rapport soit accompagné de chiffres qui donnent l’évolution des consommations et qui permettent de mettre en évidence l’intérêt de l’amélioration énergétique des bâtiments. La Commune jouerait alors pleinement son rôle d’exemple que les Autorités européennes lui demandent d’assurer vis-à-vis de sa population. C’est en montrant et en chiffrant des réalisations concrètes que la Commune fera changer les habitudes de l’ensemble des Aqualiens.

Une gestion forestière trop peu respectueuse de la nature.

Au cours de la séance de questions orales des conseillers, nous avons demandé à ce que le Collège se saisisse de la question des dépôts sauvages d’immondices que l’on retrouve trop souvent sur le chemin de la Vicomté à Awan. Enfin, nous avons fait remarquer que les récentes détériorations des Fonds de Quarreux étaient la conséquence logique d’une gestion forestière bien peu respectueuse de la nature alors que les Autorités wallonnes préconisent maintenant des méthodes d’exploitation de la forêt plus en harmonie avec les cycles naturels (méthode ProSilva).

PDF - 690.3 ko
Ordre du jour conseil 26 mars 2015