La Majorité en justice contre le changement climatique ?

Publié le dimanche 31 août 2014

Lors du conseil communal du 31 mars dernier, la Majorité MR a fait voter sa décision d’essayer de faire suspendre et annuler l’Arrêté du Gouvernement wallon adoptant la carte des zones soumises aux risques d’inondations dans notre commune. Nous avons voté contre cette proposition qui nous paraît totalement déraisonnable. Alors que le monde est de plus en plus soumis aux menaces des changements climatiques, nous déplorons que la Majorité aqualienne s’entête à ignorer les évidences scientifiques.

Il ne faut pas oublier que les changements climatiques auxquels on assiste rendront plus fréquentes et plus violentes les inondations dans nos régions. Le GIEC (le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) recommande d’ailleurs d’éviter les constructions dans les zones à risque.

De notre point de vue, cette action en justice, financée par de l’argent public, n’a pas d’autre motivation que de protéger les intérêts immobiliers des propriétaires (essentiellement privés) dont les terrains pourraient perdre de la valeur à cause des risques d’inondations. Ne vaut-il pas mieux empêcher de construire dans ces zones plutôt que de risquer de voir dans 5, 10 ou 20 ans ces scènes de détresse où des hommes et des femmes déclarent devant les télévisions du monde entier qu’ils ont tout perdu ? Les dernières inondations catastrophiques qui ont eu lieu en Angleterre puis en Bosnie en sont malheureusement de tristes exemples.

On ne négocie pas avec le changement climatique. C’est un fait désormais accepté par la toute grande majorité des scientifiques, il faudra s’adapter et arrêter de mener des politiques irresponsables, ne plus construire dans des zones qui seront demain inondées de plus en plus régulièrement. Pendant ce temps à Aywaille, on se bat en justice pour poursuivre des politiques d’un autre temps !