Salon des savoir-faire et de la récupération

Publié le dimanche 1er novembre 2015

On les croyait oubliés, dépassés pourtant toute une série de gestes, de techniques du quotidien refont parler d’eux. Malgré la déferlante des technologies modernes nombreux parmi nous sont ceux qui ont gardé ou qui ont retrouvé le plaisir de faire des choses par eux-mêmes. Quel plaisir en effet que de passer du temps à construire un objet qui nous ressemble vraiment, à réparer l’outil si pratique qui refusait d’encore démarrer, à préparer un repas qui a le goût savoureux de la cuisine de nos terroirs. Souvent ces connaissances sont personnelles alors qu’elles pourraient être partagées et apprises à d’autres. A ce jeu, chacun peut apprendre à son voisin et peut aussi recevoir de celui-ci.

Nous sommes donc convaincus qu’il existe parmi nous des trésors d’inventivité et d’imagination qui ne demandent qu’à être mis au jour. Il y a ceux qui savent encore faire de délicieuses confitures avec des fruits de leurs jardins ou de la forêt, qui savent comment conserver les fruits et légumes pendant de longs mois, ceux qui savent réparer la plupart des appareils électroménagers, ceux qui savent recoudre des vêtements, comment faire des toilettes sèches,… Connaître ces techniques c’est redevenir créatif au quotidien, gagner en autonomie et réduire notre empreinte écologique.

C’est la raison pour laquelle nous avons organisé un salon de la débrouille et des savoir-faire de la région. Sur place, on pouvait y rencontrer des personnes passionnées qui ont pu faire partager leurs connaissances. Les visiteurs ont pu y apprendre (ou y réapprendre) ces gestes que le progrès veut nous faire oublier. Ils sont moins chers, plus écologiques et plus conviviaux.

Portfolio

La toilette sèche à construire soi-même La marmitte norvégienne La marmitte norvégienne Affiche du jour