Aywaille, capitale wallonne du cyclisme?

La Majorité en place à Aywaille rêve de faire de notre commune la capitale wallonne du cyclisme. C’est vrai que le vélo est très présent sur nos routes, on ne compte plus les courses, les randonnées cyclo qui s’y déroulent. Sans oublier ‘notre Philippe’ qui s’illustre dans le cyclisme professionnel.

Comme écologistes, nous pensons toutefois qu’il s’agit d’un malentendu. Ce n’est pas le vélo de la compétition et des exploits individuels qu’il faut développer. Il est temps de rendre possible la pratique quotidienne du vélo (éventuellement électrique) pour tous les Aqualiens. De ce point de vue, les aménagements actuels sont pratiquement inexistants et se rendre dans le centre à vélo reste un exercice périlleux. Le prolongement prévu du Ravel jusqu’à Comblain est un bon début. Toutefois, il faut rappeler qu’Aywaille n’y est pour rien. En effet, ce projet sera intégralement financé par la Région wallonne.

Il n’y a pas de fatalité.

Dans les 6 ans à venir, nous proposons de développer un véritable plan vélo. Il s’articulerait autour du Ravel (y compris la liaison de la Porallée) et permettrait, petit à petit, de relier les différents villages de notre commune. Il s’agit bien sûr d’un projet à long terme. C’est pourquoi nous voulons investir, chaque année, 10 euros par habitant pour développer de nouveaux aménagements cyclables (parkings adaptés, bornes de rechargement, ralentisseurs pour les voitures, tronçons en site propre,…). Il faut savoir qu’aujourd’hui la Wallonie investit 2 euros par an et par habitant dans la politique cyclable. Par comparaison, des pays comme le Danemark ou la Hollande y injectent 25 euros par an et par habitant depuis de très nombreuses années. S’il faut chercher des capitales du cyclisme, c’est là qu’elles se trouvent. Nous voulons rattraper ce retard.

Photo by Trae Gould on Unsplash

 

 

Share This